AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Le discours de la méthode de René Descartes... Nan je déconne

Aller en bas 
AuteurMessage
Brainbourg

avatar

Date d'inscription : 16/06/2011
Age : 26

MessageSujet: Le discours de la méthode de René Descartes... Nan je déconne   Jeu 16 Juin - 21:01

Nom : Brainbourg
Prénom : Thomas (mais appelez moi par Brainbourg, ça fait plus classe)

Rôles favoris : le pyromane, le chasseur et le corbeau (en gros, les roles à frappe chirurgical)

Description :
Comme dans le folklore japonais, Brainbourg est un raton laveur qui se change en homme (ya aussi la version remard pour ceux que ça intéresse), bien qu'au final on ne sache pas s'il est au départ un homme ou un raton laveur...
Humain, c'est un jeune homme de taille moyenne, roux aux yeux verts et bien souvent habillé de verts et imberbe.
Sous forme de raton laveur, il est blanc, gris et noir. En gros comme tous les autres (quoi que certains ont des nuances rousses, roh et puis merde).

Il est l'incarnation même de cette idée de "la frontière entre le génie et la folie" : très intelligent avec de grande capacitée intellectuelle, mais complètement incapable de l'exploiter sans partir en vrille vers les contré moisie de la dégénéressence intellectuelle humaine. Bref il est con...
A noter qu'il est attiré par le feu et les explosions.

Il est le chef du gang des ratons laveurs de la forêt de Thiercelieux.
Il prend part aux jeux de chasse aux loups garoux du village pour l'unique raison qu'à ses yeux, c'est marrant...

Spoiler:
 

note : mon avatar vient de http://www.raton-laveur.net/ (obligé de préciser tout de même)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Protz

avatar

Date d'inscription : 25/01/2011
Localisation : Tu me cherche? je serai où te trouver

MessageSujet: Re: Le discours de la méthode de René Descartes... Nan je déconne   Jeu 16 Juin - 21:28

Protz s'approcha de " l'animal " tout en gardant ses distances.
Il n'avais jamais vu cette sorte de gros rat mais se dit qu'il ne pouvait être méchant car il portait la marque de Dieu sur son front.


Bienvenue à toi noble étranger. Je m'appelle Protz et suis le prêtre de ses lieux. La charité m'impose de t’accueillir dans mon église mais je suppose que tu préférera te creuser un terrier quelque part...
Alors que le "gros rat" voulait réagir, il rit de sa voix rauque.
Je plaisante !!
Allez viens boire un verre à la taverne mon petit raton c'est moi qui paye.

_________________
Peace and love la violence ne résoud rien
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brainbourg

avatar

Date d'inscription : 16/06/2011
Age : 26

MessageSujet: Re: Le discours de la méthode de René Descartes... Nan je déconne   Jeu 16 Juin - 21:47

Brainbourg encore sous sa forme de raton laveur entendis le prêtre s'approcher, surement à cause du bruit que faisaient les tong de ce dernier. Il n'apprécia pas du tout la mauvaise blague que lui fit ce curé de paroisse paumé entre montagne et forêt. Le comparer à un lapin, quel déshonneur. Bon certes, il lui arrivais de dormir dans la rue ou les poubelles (quand il était bourré) mais pas dans un terrier voyons...

Il repris tout d'un coup forme humaine et lui rétorqua.

Oh un prêtre? Mais je ne vois aucune Eglise... Ah si! ça doit être ce gros tas de bois là-bas. Oh mince je l'ai confondu avec un barbecue géant. Il ne faudrait pas que je récidive, je risquerait de faire des brochette de prêtre. Ahahahah. En plus ça à un mauvais goût de foie. Ahahahahah. Rah ce jeu de mot.
...
...


Encore une fois il n'avait fait rire que lui.
Il accepta l'invitation à l'auberge parce que c'était le prêtre qui payait, ainsi il pourrais se venger en consommant un max. Et puis ça lui éviterait de se saouler tout seul au jus de fruit avant de payer avec de l'argent imaginaire puis de s'enfuir en courant.


Dernière édition par Brainbourg le Jeu 16 Juin - 22:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zagri
Crazy Admin
avatar

Date d'inscription : 20/01/2011
Age : 25
Localisation : Hum ... Where I want

MessageSujet: Re: Le discours de la méthode de René Descartes... Nan je déconne   Jeu 16 Juin - 21:56

    Zagri était dans sa grange, assise à une vieille table en bois, plume en main. Elle écrivait sur un bout de parchemin à sa soeur jumelle qu'elle n'avait pas revu depuis qu'elle lui avait demandé de prendre soin du village en son absence et commençait à s'inquiéter. C'est alors qu'elle aperçue par la fenêtre un raton laveur. Étrange, il était rare de voir ce genre d'animal à Thiercelieux. C'est alors qu'il se transforma ... en un jeune homme. Là, Zagri resta un moment bouche bée. Quand elle se rendu compte qu'elle devait tiré une tête de plus affreuse, immobile avec sa bouche grand ouverte, elle se décida à sortir pour aller à la rencontre du mystérieux jeune homme. Protz était déjà arrivé et avait d'ailleurs déjà commencé à le baratiner. Quand elle arriva à sa hauteur, elle se présenta, comme elle avait l'habitude de le faire avec les nouveaux habitants.

    -Bienvenue ici! Je suis Zagri, maître des lieux. Si tu as besoin d'un endroit où loger, ou bien de quoi que ce soit d'autre, je serai là!

    Zagri se tue un moment puis elle posa son regard sur le jeune homme avant de ne reprendre la parole.

    -Mais en fait ... tu le fait comment là ton espèce de tour de passe passe?! Very Happy

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://zagris-productions.zen-creation.fr
Brainbourg

avatar

Date d'inscription : 16/06/2011
Age : 26

MessageSujet: Re: Le discours de la méthode de René Descartes... Nan je déconne   Jeu 16 Juin - 22:06

Une... appelons ça une femme...

Une femme, donc, interpella le brave Brainbourg.
Au premier abord, elle avait l'air folle, au second aussi. C'était certainement dut à la tête qu'elle avait tiré en voyant un raton laveur devenir humain.
Toujours avec son prêtre il tourna sa tête vers la dame et lui répond avec nonchalance et insolence :

Je m'appelle Thomas Brainbourg, pour toi ce sera Brainbourg, comme pour tous les autres. Je n'ai pas besoin de logement, j'ai construit ma cabane tout près des bois, pour être un peu à l'écart du village.
Quand à la dernière question, si je peux faire ça c'est que je me suis baigné dans le sang d'un millier d'enfant inocents sacrifié par une secte!


Il la regarda longuement avec de grand yeux pour lui faire peur. Puis d'un coup il lança d'un ton trop relaxé, et tout enhaussant des épaules et en secouant la tête :

Nan je déconne! T'as juste pas besoin de le savoir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Duncky

avatar

Date d'inscription : 10/05/2011
Age : 25

MessageSujet: Re: Le discours de la méthode de René Descartes... Nan je déconne   Jeu 16 Juin - 22:59

Duncky s'amusait dehors avec une balle en laine aimablement fabriqué par la couturière du village mais le garçon stoppa toute activité quand il remarqua un nouvel habitant qui ressemblait plus ou moins à un chaton.

- TROP MIGNOOON !!

Les yeux de Duncky prirent chacun une forme de coeur et il se précipita vers le pauvre chaton qui se transforma rapidement en homme avant que le blond puisse prendre l'animal dans les bras.

- Aaaah !! Pourquoi le gentil petit minet s'est transformé en méchant tout pas beau ?

Duncky tourna autour du jeune homme pour voir s'il lui restait au moins sa queue mais rien.. Duncky revînt en face de l'homme les yeux remplis d'admiration.


- Dis, dis !! Tu m'apprendras à devenir un chaton comme toi ? Allez dis oui, dis oui, dis oui, dis oui !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brainbourg

avatar

Date d'inscription : 16/06/2011
Age : 26

MessageSujet: Re: Le discours de la méthode de René Descartes... Nan je déconne   Jeu 16 Juin - 23:18

Il le sentait, c'était affreux, c'était oppressant, Brainbourg était devenu le phénomène de foire, la bête e cirque du village. Tout le monde le dévisageait, tout le monde voyait en lui quelque chose d'incroyable, alors qu'ils se faisaient bouffer tous les mois par des lychantropes...

Et puis, un nabot blond apparu. Le genre de petit garçon tellement naif que s'en est presque affligea. Et ce gosse commença à tourner autour autour de ce pauvre Thomas sans lui lesser le mondre répis.
Il fallait apprendre à quelqu'un à devenir un chaton.

"Mais je suis pas un chat moi bordel...", pensait le rouquin.

Malgré tout, l'enfant le pressait avec tant d'insistance qu'il se senti émut. Il se baissa vers lui, posa un genou sur le sol, le fixa et dit :

NON!Maintenant retourne dans les jupes de ta mère!

Brainbourg n'aimait pas les gosses. Il se releva et reparti. Mais l'enfant se mit à pleurer. Risque d'alerte de population, cachot, cellule, linchage, acharnement, assassinat, shin le chat...
Rien que pour avoir contrarié ce gosse le pire des scénario était à craindre.
Il rappella l'enfant, sorti un marqueur et lui dessina trois moustache de chats de chaque côté (ce qui équivaut à des traits, bravo l'artiste Wink ).

Voilà, t'es un chat maintenant. Le marqueur est indélébile, profite en bien!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elesia

avatar

Date d'inscription : 07/06/2011
Age : 23

MessageSujet: Re: Le discours de la méthode de René Descartes... Nan je déconne   Ven 17 Juin - 13:11

La jeune fille brune se baladait tranquillement dans le village, marchant sans vraiment savoir ou elle allait, rêvassant de tout et de rien. Elle était sur son petit nuage quand soudain elle entendit des voix, des exclamations. Elle redescendit donc sur terre, un peu énervée d'avoir été sorti de ses rêves mais trop curieuse de voir ce qui se passait pour crier sur quelqu'un.
Elle vit alors un raton laveur qui parle, et qui se transforma en homme à la chevelure de feu. Elle ne fut pas si étonnée que ça, elle trouvait pratiquement ça banal avec tout ce qu'elle avait vu depuis le temps.


-Bonjour Monsieur Thomas Brainbourg, Bienvenue à Thiercelieux!
J'espère que vous vous y plairez ici. Je ne veux pas être incorrect avec vous mais pourriez vous être plus agréable avec certaines personnes comme notre curé, oui je comprends que la blague soit de mauvais gout mais il faut savoir pardonner dans la vie non?

Elle vit tout à coup le dessin qu'avait fait le raton laveur sur le pauvre Duncan, elle dit alors au nouvel arrivant:

-Eh bien bravo! Vous vous rendez compte de ce que vous avez fait?

Elle se mit à genou, regarda la visage de l'enfant, se releva et l'attrapa par l'épaule:

-Bon vient à la taverne, on va nettoyer tout ça. Brainbourg, tu me redevras ça!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gierno

avatar

Date d'inscription : 26/03/2011
Age : 22
Localisation : St-Guillaume

MessageSujet: Re: Le discours de la méthode de René Descartes... Nan je déconne   Ven 17 Juin - 21:23

Gierno était dans sa forge, comme d'habitude, en train de faire une dague. Elle était super belle, mais lui la trouvait trop moche. Il entendit soudain des cris et des éclats de voix. Il sortit et vit un raton-laveur se transformer en homme juste avant que Duncky ne l'attrappe. Ensuite, Elesia vint aider l'enfant et l'emmena à la taverne.

-Non, mais c'est quoi ce bordel. Tout ça pour un hommanimal.Enfin, je crois que c'est ça le nom. Bonjour et bienvenue à toi Thomas. Oh, juste Brainbourg. OK, je reprends. Bonjour et bienvenue à toi Brainbourg. J'espère que tu te plairas ici malgré la malédiction de la lycanthropie.Tu as construis une cabane dans le bois. Eh bien, je te conseille de faire attention, car c'est là que les loups rôdent la nuit. Si tu veux, je te donne cette dague, je viens de la finir. Je suis le forgeron du village, comme tous les centaures ou presque. Mais c'est ça, je te la donne, car il te faut au moins une arme. À moins que tu n'en aies déjà une.

Il lui tendit la dague enroulé dans un chiffon pour que l'homme ne se brûle pas.

-Et si tu as besoin de moi, ma forge est juste là.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://loups-garou.xooit.com/index.php?theme=default
Sorellin

avatar

Date d'inscription : 10/05/2011
Age : 33
Localisation : Droite dans mes bottes.

MessageSujet: Re: Le discours de la méthode de René Descartes... Nan je déconne   Sam 18 Juin - 9:58

Homme.
Boule de poils.
Homme.
Boule de poils.
Homme.
Boule de poils.

Sorellin avait du mal à suivre les métamorphoses de cette drôle de créature. Qui n'avait pas sa langue dans sa poche : après Protz, il avait vivement recalé le petit Duncky. En le voyant avec ses moustaches de chat, elle ne put s'empêcher de lui passer la main dans les cheveux.


- Mon pauvre, décidément, vous n'avez pas de chance...vous voyez en tout cas, qu'on peut vous traiter plus mal que moi ! Si les moustaches ne vous plaisent pas, passez en journée. Je vous expliquerai comment maquiller tout ça.

Homme.

- Nan mais ça suffit ! Entre une patte à 40 cm du sol et une main à 1m40, il y a une différence !

Boule de poils. Sorellin n'eut pas besoin de réfléchir longtemps : corset et décolleté, la bestiole avait envie qu'elle se rapproche du sol. Pfff.

- Quel dommage ! J'ai mal au dos. Je ne peux pas me baisser. Je ne vais pas pouvoir vous saluer.

Avec un soupir mal dissimulé, il reprit forme humaine et Sorellin put enfin lui serrer la main.


- Bienvenue ici. J'espère que vous vous y plairez, mais ne jouez pas trop les petits farceurs...on pourrait vous botter les fesses plus rapidement que vous ne vous transformez. Bien. Et si nous poursuivions cette discussion à la taverne ? A cette heure-ci, les piliers devraient déjà s'y trouver...il est temps de nous montrer votre valeur !

Sorellin prit le chemin de la taverne, et vit tout de site que Brainbourg lui emboîtait le pas. Elle eut un petit rire. Cela promettait d'être animé...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le discours de la méthode de René Descartes... Nan je déconne   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le discours de la méthode de René Descartes... Nan je déconne
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Préval Acte II; par Jean Erich René !
» Le discours de Préval à L'ONU
» Le discours du premier ministre J E Alexis
» René Civil est libéré
» Un discours controversé

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les loups garous de Thiercelieux :: Tout ce qu'il faut savoir :: Qui es-tu?-
Sauter vers: