AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Mon livre:Le jeu du temps

Aller en bas 

L'aimez vous
C'est très bien
40%
 40% [ 2 ]
C'est bon
60%
 60% [ 3 ]
C'est bon,mais ca peut être mieux
0%
 0% [ 0 ]
Bof
0%
 0% [ 0 ]
C'est vraiment pas bon
0%
 0% [ 0 ]
Total des votes : 5
 

AuteurMessage
Gierno

avatar

Date d'inscription : 26/03/2011
Age : 22
Localisation : St-Guillaume

MessageSujet: Mon livre:Le jeu du temps   Sam 9 Avr - 19:06

Bonjour très chers amis,
Je fais un sujet pour vous montrer mon livre,intitulé le jeu du temps,qui va se dérouler en 4 tomes et j'aimerais avoir vos commentaires:

1
Le nouveau jeu


William Paris, jeune homme de quatorze ans, cheveux châtains et plats avec des yeux bleus était en route pour sa boutique préférée, le Vidéogame. C’était la boutique de jeux-vidéos de la ville. Le jeune homme s’y rendait au moins trois fois par semaine. Il y allait pour regarder des jeux ou en acheter. Mais William ne se doutait pas que le prochain jeu qu’il allait se procurer pourrait lui coûter la vie.

William entra dans le royaume des Nintendo et des Xbox 360. Il se promena entre les rangées de jeux qui appartenaient aux consoles qui l’entouraient. Il remarqua alors un jeu qu’il n’avait jamais vu avant. Le titre était écrit en grosses lettres dorée:

À travers les âges

Juste en dessous il y avait une mise en garde :

Ce jeu n’est pas pour les moins de seize ans

William s’approcha et lut le résumé au dos de ce jeu d’ordinateur :

Commencez par l’âge de pierre jusqu’â la deuxième guerre mondiale en passant par le colisée de Rome et le château du roi Arthur.

Le jeune garçon sortit un collant blanc qu’il avait toujours sur lui et le colla sur la mise en garde. Il sortit ensuite un stylo et écrivit :

Ce jeu n’est pas pour les moins de huit ans

-J’espère que ça va marcher, se dit-il.

William alla à la caisse et vit que le garçon devant lui avait le même jeu que lui, mais la mise en garde n’était que barré au stylo. Comme s’il croyait qu’il réussirait. Quand ce fut au tour du garçon au stylo, le caissier fronça les sourcils et dit :

-Ah non, ça ne marche pas avec moi! Désolé, mais à cause de ça, tu vas perdre ton abonnement à «jeux-vidéos cool» pour un mois. Maintenant, sors d’ici.

«Jeux-vidéos cool» était un magazine hebdomadaire de jeux-vidéos. Il parlait des jeux-vidéos et des consoles qui était en cours de préparation et de fabrication. William aussi y était abonné recevait un magazine et par semaine. Il ne voulait pas le perdre et ce, même pour un mois.

Quand William mit le jeu sur la table le caissier fronça encore les sourcils, mais il ne fit rien. Ce devait être parce qu’il était l’un de ses plus grands clients.

-Tu ne devrais pas prendre ce jeu, dit le caissier
-Pourquoi, répondit William
-Tu vas le regretter, continua le caissier.

Personnellement, quelque chose lui disait de ne pas prendre ce jeu, mais il n’en fit rien.
-Je le prends quand même.

-Alors ce sera dix dollars. Mais n’oublie pas : Je t’aurai prévenu.
William lui donna l’argent et rentra chez lui.

    

Quand William entra chez lui, Tobi lui sauta littéralement dessus. Tobi était un chien de race berger allemand mélangé avec du husky. Il était brun avec des tâches noires et avait le ventre blanc. Quand William réussit à calmer son chien, il alla à la cuisine. Dès qu’il entra, il sentit un arôme de poulet flotter dans l’air. Son odorat ne l’avait pas trompé, car il vit du PFK sur la table. Ses parents, son frère et sa petite sœur était déjà en train de se servir.

-Laissez-moi en un peu! dit William à la blague. Moi aussi j’ai faim.
-Ben t’aurais dû arriver plus tôt, lui répliqua toujours à la blague sa sœur, Océane.
-C’est vrai, il n’y en a plus pour toi. J’ai mangé toute ta portion, continua son frère, Jasmin.
-Bon ça suffit vous trois, dit sa mère une cuisse de poulet à la main. William assied-toi et mange pendant que c’est chaud.

William fit ce qu’elle lui demandait et dès qu’il eut fini, il voulut monter dans sa chambre pour essayer son jeu, mais...

-William, n’oublie pas que c’est ton tour de laver la vaisselle ce soir, lui rappela sa mère.

William avait complètement oublié. Il se dépêcha de laver assiettes et compagnie (leur lave-vaisselle étant en panne) et il essaya de monter dans sa chambre, mais encore une fois :

-Quoi, tu montes déjà, demanda son père.
-Oui, pourquoi?
-Ben tu oublies que ce soir c’est le septième et dernier match de la série Canadien-Boston, et c’est ce soir qu’on sait si on s’en va en demi-finale.
-Ah oui c’est vrai. J’arrive tout de suite après l’hymne national. Le match commence dans combien de temps?
-Dans cinq minutes.
-OK, ce ne sera pas long.
-Dépêche-toi, dit le père en closant la discussion.









2
L’essai


William entra dans sa chambre. Cette dernière était décorée d’affiche de Zelda, de Mario et d’autre héros de jeu-vidéos. Le garçon mit le jeu dans l’ordinateur et commença. En premier, il y eut ces phrases :

Pour commencer, les quatre morceaux de l’amulette
Tu retrouveras.
Ensuite, seul ils s’assembleront.
À voix haute tu devras lire ce qui s’y écrira.
Pour finir, chez toi tu retourneras.
Mais quelque chose de terrifiant tu ramèneras.


Ça ressemblait à une prophétie. Après ces phrases, une image apparut. En haut, dans le coin gauche, il y avait des hommes des cavernes. Dans le coin droit, il y avait des gladiateurs. Ensuite, en bas, en-dessous des hommes habillés de peau de mammouths, il y avait des chevaliers qui encerclaient ce qui devait être un roi. Et dans le dernier coin, il y avait des soldats qui tiraient de leurs mitraillettes et de leur sniper. Au milieu de l’image, il y avait un médaillon ou plutôt une amulette qui avait l’air divisé en quatre avec ses deux lignes blanches perpendiculaires. Au-dessus de l’amulette il était écrit : Commencer à jouer. En dessous du talisman, il y avait :

Instruction et Option.

William cliqua sur Commencer à jouer. Le garçon ne regardait pas les instructions, car il apprenait en jouant. Donc William cliqua et le jeu commença. Après le menu, il y eut cette phrase :

Mission 1 : Trouver des ingrédients pour le sorcier de l’âge de pierre

Quand la phrase disparut, William se sentit soudainement aspiré vers l’ordinateur. L’image du début réapparut, mais sans les mots instructions, commencer à jouer et options. William se regarda et vit qu’il n’avait plus de pieds. Le jeune homme regarda ensuite l’image et vit quelque chose apparaître parmi les hommes des cavernes. C’ÉTAIT SES PIEDS! Les jambes apparurent ensuite et bientôt, il ne restait que sa tête hors de l’ordinateur. Il vit que son corps, dans l’appareil était habillé de peau de mammouths. Ce fut la dernière image qu’il vit. Après il y eut un éclair blanc et tout devint noir.

William ne sentait plus rien. Même son égratignure à la jambe qui le faisait souffrir depuis qu’il était tombé dans l’escalier, à l’école ne lui faisait plus mal. Il ne pouvait plus que penser.

«Suis-je mort», se demanda-t-il. «Mais non, puisque je peux penser. Dans la mort, nous ne pouvons penser. Enfin je crois. Vais-je rester longtemps comme ça.»

Soudain, William sentit le sol sous ses pieds. Il ressentit sa douleur à la jambe. Il se regarda et vit qu’il était habillé exactement comme dans l’image de l’ordinateur. Il regarda ensuite autour de lui et vit qu’il était entouré de montagne et que quelques mammouths se promenaient parfois dans ce merveilleux paysage. MAIS OÙ ÉTAIT-T-IL!



3
L’âge de pierre


Bon, récapitulons : William avait acheté un jeu chez vidéogames. Ensuite, il l’avait essayé chez lui. Après, il y avait eu une prophétie. Et pour finir, il avait l’air d’être entré dans son jeu. Et voilà que maintenant il entendait des bruits de pas. Quoi! Des bruits de pas. William se retourna et vit un grand homme costaud qui portait une peau d’il ne savait quoi. Et avec lui se promenait un tigre à dents de sabre.

-Eh Liam, y’a Kamayahu qui veut t’voir.

En plus l’homme des cavernes l’appelait Liam et lui disait que quelqu’un, au nom trop bizarre pour que le garçon le retienne, le cherchait.

-Qui c’est ça Kamamachin, demanda-t-il.
-Ben, euh, c’est le sorcier du village. Et il s’appelle Kamayahu, lui répondit-il.

Soudain, William, ou Liam comme il se faisait appeler ici, eut une idée pour ne pas paraître trop idiot à cette époque :

-Excuse-moi, euh…
-C’est Roc. Et tu devrais pourtant le savoir, je suis ton meilleur ami.
-Excuse-moi Roc, c’est que je suis tombé et je me suis cogné la tête contre un arbre. À cause de ça, j’ai perdu un peu la mémoire. Maintenant, je ne me rappelle plus qui vous êtes tout le monde, et ce que je fais dans la vie.
-CE QUE TU FAIS DANS LA VIE. Tu ne te rappelle plus ce que tu fais dans la vie! Mais tu es l’apprenti du sorcier.
-QUOI!

-T’as dû prendre un méchant coup sur la tête pour plus te rappeler de ça. De toute façon, dépêche-toi, il te cherche, il a une mission pour toi.
-Quel genre de mission?
-Il paraît qu’il veut que tu ailles lui chercher des ingrédients pour soigner le chef du village.
-Et qu’est-ce qu’il a lui?
-La Garamache.
-La quoi?
-La Garamache.
-Et ça fait quoi ça?
-Ça te fait pousser des points rouges sur tout le corps et ça te pique partout, mais il ne faut pas que tu te grattes.
-Ah, alors c’est comme la varicelle.
-La varicelle! C’est quoi ça?
-Euh, eh bien, euh, c’est le nom qu’on donne à cette maladie dans un pays étranger.
-Bon d’accord. Mais il faut y aller, il se fait tard et il faut que tu partes le plus vite possible.

Liam suivit Roc jusqu’au village.






4
Le sorcier


William découvrit le village de ces hommes préhistoriques.
Et contrairement à ce qu’il avait toujours cru, les hommes des cavernes ne vivaient pas réellement dans des cavernes. Ils vivaient dans des petites tentes faite en bois et certaines étaient recouvertes par des peaux. Mais il ne fallait pas oublier que ce n’était qu’un jeu. En tout cas la préhistoire qu’il avait devant les yeux n’était pas du tout celle qu’il avait imaginé dans sa vie jusqu’à maintenant.

Roc l’amena jusqu’à la tente du sorcier qui, soit dit en passant était plus grande et avait l’air plus solide que les autres. Celle-ci était fait en pierre et elle était l’une des rares à avoir un trou qui devait être la un genre de cheminée. Les autres devaient faire leur feu dehors. Roc lui fit signe d’entrer, mais quand William entra son supposément meilleur ami le retint et lui montra un tapis par terre. Dessus il était écrit : essuyez vos pieds. Décidément ces hommes étaient beaucoup plus propres qu’il ne le pensait. Après avoir essuyé ses pieds, Liam s’avança dans la pièce qui devait être le laboratoire du sorcier.

-Salut ô grand et vénérable sorcier, dit Roc, je vous amène votre apprenti.

Liam vit enfin ce personnage dont lui avait parlé Roc au voyage du retour au village. En fait Roc lui a dit qu’il était arrivé pendant la nuit qui séparait l’hiver du printemps. Personne ne savait son vrai nom, ni son âge, ni d’où il venait. Mais le jour qui suivit son arrivée, il fit ses preuves en sauvant le chef d’une terrible maladie, voire même mortel. Tout le monde lui voua un dès lors un culte. Et sa renommé est tellement grande que parfois il doit faire des voyages de quelques jours et même quelques semaines pour aller soigner des malades de d’autres villages. Bref, Kamayahu est un personnage très important pour cette société d’homme préhistorique.

En tout cas dès que le sorcier se retourna, William comprit pourquoi cet homme était respecté. Car Kamayahu le méritait ce respect. Sans être grand ni fort il émanait de lui une force indescriptible. Elle était puissante, mais on ne la sentait pas dangereuse.

-Bien, merci Roc, dit le sorcier avec une voix qui ressemblait plus à un murmure, tu peux t’en aller.

Roc sortit en laissant Liam seul avec le sorcier.

-Liam, dit le vieil homme, nous allons d’abord commencer par notre séance de méditation.
-De méditation?
-Oui comme d’habitude.

Liam essaya de d’imiter le sorcier en s’asseyant en tailleur sur un tapis.

-Allez, maintenant, vide ton esprit de toutes les pensées qui s’y trouve, dit le sorcier d’une voix lente et grave. Chasse-les de ton corps. Maintenant, pense que tu es un oiseau. Imagine que tu es un Pratacran.

Un quoi. Liam ne savait pas de quoi parlait le sorcier, mais il fit comme s’il de rien n’était.

-Maintenant, imagine que tu voles. Tu es plein de liberté comme si tu n’avais aucun poids sur les épaules. Tu peux voler où tu veux, que ce soit dans le ciel, dans une forêt ou au-dessus d’un village.

Petit à petit, Liam se sentait relaxé. Tellement relaxé qu’il s’imaginait vraiment comme un oiseau, volant à travers le monde, libre comme l’air. Le sorcier continua :

-Soudain, tu aperçois un ruisseau. Tu commence à être fatigué, alors tu vas y boire. En t’approchant, tu aperçois d’autres animaux. Peu importe de quelle sorte il s’agit, tu les vois qui s’abreuvent eux aussi en paix, sans se battre même s’il ne son pas de la même famille, comme s’ils se connaissaient tous. Alors, tu bois, et tu remarques que le soleil est en train de se coucher. Tu retournes alors dans ton nid, qui est le point le plus fort de la famille parce que c’est toujours là que vous êtes réunis. Tu y retrouves tes frères, tes sœurs et tes parents pour dormir.

Liam se sentait tout reposé. Quand il ouvrit les yeux, il se sentit plein d’énergie. Il se promit qu’il n’oublierait pas de faire de la méditation quand il serait fatigué, après être retourné chez lui. Chez lui. Il lui semblait qu’une année entière s’était écoulé depuis qu’il avait acheté ce jeu.

-Je sens que même après cette séance de méditation tu as encore l’esprit troublé, dit Kamayahu avec sa voix lente, mais puissante. Y aurait-il quelque chose dont tu voudrais me faire part?
-Euh, non non, ça va aller. Il y a juste eu un petit bouleversement dans ma vie, mais ça va aller.
-Si tu le dis, répondit le sorcier qui ne paraissait pas trop le croire. Maintenant mangeons, et je vais te faire part de la mission que tu devras remplir pour moi.










5
La mission


Après avoir mangé de la soupe de légumes portant des noms bizarres tels que ramik, quotar et nawer, accompagné d’une viande provenant d’un animal nommé triar et de du lait (enfin quelque chose de normal), le sorcier expliqua sa mission à Liam.

-Pour guérir le chef de sa maladie, commença-t-il encore avec la même voix, j’aurais besoin que tu ailles me chercher quelques ingrédients. Écoutes-bien. Il me faut des œufs d’Ogopoyo, des écailles de Pokidimus, des pétales Rafams et du venin de Tarasam.

Des œufs de quoi, des pétales de quoi, du venin de quoi!? Liam est tellement mélangé, qu’il en est étourdit.

-Excusez-moi grand sorcier, mais qu’est-ce que c’est que toutes ces choses. C’est que je me suis cogné la tête et du coup j’ai quelques blancs de mémoires.
-D’accord, je comprends. Un Ogopoyo est un oiseau qui vit dans les montagnes du Nord. Ensuite un Pokidimus est un poisson qui vit dans les ruisseaux du village voisin à l’Est. Après, un Rafams est une plante carnivore qui vit dans les forêts au sud. Fais attention à ses crocs, ils sont effilés comme des lames de silex. Et enfin, le Tarasam est un grand serpent de mer qui vit dans les mers de l’Ouest.

Génial! En plein ce qu’il fallait au jeune homme. Faire le tour du monde.

-Ah, j’oubliais, il faudrait que tu sois revenu dans douze jours.

En douze jours en plus! William est persuadé qu’il n’y arrivera jamais.

-Dois-je y aller tout seul?
-Non, tu peux amener quelqu’un. Mais choisis bien la personne, car tu devras la ramener sauve. Et surtout n’oublie pas. En même temps d’être une mission, c’est un examen.
-Un examen?!
-Oui, car c’est l’examen des ingrédients. Pour savoir si tu te rappelle de tous les ingrédients qu’on a appris.
-Ah, d’accord.
-Mon faucon, Falco, te suivra tout au long de ton voyage, et quand tu reviendras il me dira qu’est-ce que tu as fais. Je pourrai ensuite t’évaluer et voir si on peut passer à la prochaine étape de ta formation.
-Vous lisez dans les pensées?
-Non, je parle plusieurs langues d’animaux, tel que le faucon.
-Ah, ça explique tout.
-Une dernière chose avant que tu ne partes. Je te donne cette carte. C’est la carte de Firoma. Si tu ne sais plus où aller, pointe un endroit sur la carte, et ton âme ira à cet endroit. Tu pourras alors le survoler pour savoir où aller. Mais fais attention, car tu pourras utiliser cet objet magique qu’une seule fois par jour. Après elle redeviendra une carte normale.

Kamayahu donna la carte à Liam qui l’observât longtemps. Elle mesurait environ cinquante centimètres. Elle représentait les terres des montagnes où il était arrivé dans ce monde jusqu’à l’océan Jawund comme il était écrit sur la carte.

-Maintenant va, dit le sorcier avant de se replacer en position de méditation, ce qui, pour Liam, voulait dire que la discussion était finie.


Dernière édition par Gierno le Ven 13 Mai - 2:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://loups-garou.xooit.com/index.php?theme=default
Chonde

avatar

Date d'inscription : 23/03/2011
Age : 21
Localisation : Thiercelieux, 5 grande place.

MessageSujet: Re: Mon livre:Le jeu du temps   Dim 10 Avr - 11:25

Je trouve ça sympa mais ce n'est pas parfait. L'idée est intéressante et est à développer. Mais tu compte sortir ce livre comment? En réalité par éditeur? Parce que mon père aussi à écrit un livre qu'il a eu du mal à publier... Sinon bravo sincèrement!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.aventuressims3.blogspot.com/
Liliana

avatar

Date d'inscription : 23/03/2011
Localisation : Bomadi

MessageSujet: Re: Mon livre:Le jeu du temps   Lun 11 Avr - 8:08

Franchement bravo car tu as réussi à captiver l'intérêt et donner l'envie de poursuivre la lecture pour savoir ce qui va arriver à William. Comme le dit Chonde, c'est sûr ce n'est pas parfait mais tu peux te faire aider pour le faire corriger. Tu as quel âge ? Parce que franchement je trouve ça très sympa !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gierno

avatar

Date d'inscription : 26/03/2011
Age : 22
Localisation : St-Guillaume

MessageSujet: Re: Mon livre:Le jeu du temps   Lun 11 Avr - 21:14

J'ai 15 ans
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://loups-garou.xooit.com/index.php?theme=default
Liliana

avatar

Date d'inscription : 23/03/2011
Localisation : Bomadi

MessageSujet: Re: Mon livre:Le jeu du temps   Mar 12 Avr - 5:54

Eh bien chapeau bas ! What a Face

J'ai hâte de lire la suite des aventures. study
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gierno

avatar

Date d'inscription : 26/03/2011
Age : 22
Localisation : St-Guillaume

MessageSujet: Re: Mon livre:Le jeu du temps   Ven 13 Mai - 2:28

Eh bien, voici le chapitre 6:

6
Les préparatifs


-Alors, quelle est la mission cette fois, demanda Roc quand Liam sortit de la hutte du sorcier.
-Je dois aller chercher des ingrédients, comme tu me l’avais dis, répondit ce-dernier.
-Est-ce que je peux y aller avec toi cette fois?
-Eh bien on dirait que je n’ai pas le choix. Roc est la seule personne que je connais ici, marmonna Liam pour lui-même.
-Quoi?
-Oui, tu peux m’accompagner.
-Youpi, enfin, s’exclama l’homme préhistorique, ce sera la première fois.
-En tout cas, il faut que j’aille me préparer. Et toi aussi d’ailleurs, si tu veux m’accompagner.
-Bof, moi je n’ai rien vraiment à emmener, donc je vais avec toi à ta maison.

Voilà une occasion inespérée pour Liam. Comme ça il ne se perdrait pas dans le village. Roc l’accompagna à une vieille maison qui avait l’air d’avoir fait la guerre. Elle était noire et elle avait des trous partout.

«C’est là-dedans que je suis censé vivre.»

-Il faudra peut-être que tu songes à changer de maison, non? demanda Roc.
-Oui, peut-être, répondit l’apprenti sorcier.

Ils entrèrent dans la maison. Cette maison ne comportait en fait qu’une seule pièce. Au fond, il y avait un petit lit. Près de l’entrée, une petite table. Et par terre, il y avait un tapis, mais il était tellement sale qu’on ne pouvait savoir de quel matériau il était fait. Liam alla voir dans un petit bureau à côté du lit. À part un cafard et trois araignées, il y avait un petit sac. Il regarda dedans et y vit de petites crânes réduits.

«C’est vraiment dégoûtant.»

-Tiens, je te les donne, dit-t-il en tendant le sac à Roc.
-Mais ce sont toutes tes économies. Pourquoi me les donner?

Et soudain Liam comprit. C’était la monnaie de cette époque. Vraiment dégoûtant.

-Mais non, ce n’était qu’une blague, dit-t-il en reprenant la bourse. Bon, en tout cas, on a la carte, j’ai mon argent, il ne manque que Falco et un moyen de transport.

En sortant de la maison, ils virent un faucon. Il était brun, mais avec du blanc pour les pattes, la gorge et la tête.

-Bon, pour le faucon, c’est réglé. Plus qu’un moyen de transport. As-tu une idée, demanda l’apprenti en se tournant vers Roc.
-Non, je pense qu’on va falloir faire le voyage à pied.
-À moins que… Est-ce que quelqu’un a déjà essayé de capturer un mammouth.
-Non, pourquoi? Qu’est-ce que tu… Non, n’y pense même pas. Ils sont beaucoup trop forts. Ils ne se laisseraient pas monter.
-Ça ne coûte rien d’essayer, non.
-Je sens que ça va être une aventure très divertissante.
-Oh que oui, je te le jure, finit de dire Liam, Très divertissante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://loups-garou.xooit.com/index.php?theme=default
Gierno

avatar

Date d'inscription : 26/03/2011
Age : 22
Localisation : St-Guillaume

MessageSujet: Re: Mon livre:Le jeu du temps   Sam 14 Mai - 22:54

Quelqu'un a une idée sur comment capturer un mammouth, car j'ai cherché un peu sur Google, mais je n'ai rien trouvé. Je voudrais une idée assez drôle. Merci d'avance à ceux qui répondront.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://loups-garou.xooit.com/index.php?theme=default
Duncky

avatar

Date d'inscription : 10/05/2011
Age : 25

MessageSujet: Re: Mon livre:Le jeu du temps   Sam 14 Mai - 23:13

Ben c'est évident, en le mettant dans une pokéball ! *retourne à sa gameboy color*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Protz

avatar

Date d'inscription : 25/01/2011
Localisation : Tu me cherche? je serai où te trouver

MessageSujet: Re: Mon livre:Le jeu du temps   Sam 14 Mai - 23:14

En créant/sauvant d' un piège, en le sauvant d'un marais où il se serai englué (référence 10 000 BC)
où a la limite ça: http://dua.typepad.com/cinema/images/2008/03/25/alliance_mammouth.jpg

_________________
Peace and love la violence ne résoud rien
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zagribou

avatar

Date d'inscription : 10/05/2011
Age : 25
Localisation : Un village pommé

MessageSujet: Re: Mon livre:Le jeu du temps   Dim 15 Mai - 8:54

Duncky a écrit:
Ben c'est évident, en le mettant dans une pokéball ! *retourne à sa gameboy color*

Shocked J'aime!!!!!

Sinon capturer un mammouth ... fiou
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://zagris-productions.zen-creation.fr/
amasam

avatar

Date d'inscription : 04/06/2011
Age : 29
Localisation : quelque part pas loin d'ici

MessageSujet: Re: Mon livre:Le jeu du temps   Sam 4 Juin - 19:06

l'idée est très pas mal c'est hors du commun mais je trouve que tu devrai développé un peu plus mettre plus de détails sur la couleur des murs décrire plus tes personnages

pour l'idée de capturer un mammouth j'aime bien l'idée de la pokéballl mais approprie toi cette idée en n'oublient pas qu'il faut que tu reste dans l'esprit du moyen age mais une plante qui sans lumière permet de faire diminuer la taille du mammouth par exemple utilise un peu de magie mais de la magie des plantes

mais continue ainsi !!!!! ne te décourage pas et bonne chance
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gierno

avatar

Date d'inscription : 26/03/2011
Age : 22
Localisation : St-Guillaume

MessageSujet: Re: Mon livre:Le jeu du temps   Sam 4 Juin - 19:13

Ah, excusez-moi, le chapitre 7 est fait depuis environ une semaine, j'ai réussi à trouver comment le capturer. Je voulais quelque chose de drôle, mais j'ai opté pour plus dramatique.



7

La capture


Liam et Roc se promenaient dans la vallée depuis près d’une heure. Ils cherchaient un bébé mammouth, mais ils n’y en trouvaient pas. Il n’y avait que des adultes, ou des bébés, mais avec leurs parents.

-On devrait peut-être aller plus loin, proposa Roc, parfois il y en a qui se promènent seuls.
-Oui, d’accord, dit Liam impressionné par ces mammifères de plus de trois mètres de hauteur.

Alors, ils continuèrent d’avancer. Soudain, à une place où il n’y avait plus l’air d’y avoir âme qui vive, ils entendirent un bruit bizarre.

-C’est le cri d’un mammouth, et en plus il a l’air d’être assez jeune, expliqua joyeusement Roc.

Ils regardèrent autour d’eux, et ils le virent. Il était à côté de deux grosses masses noires qui étaient par terre. Les deux nouveaux aventuriers s’approchèrent pour voir de quoi il s’agissait. HORREUR! C’était les corps de deux gros mammouths ensanglantés. Et le petit avait l’air de pleurer dur leur corps.

-Ce doit être des Philomisus qui ont fait ça, dit Roc qui avait la larme à l’œil .
-Oui oui, ce doit être ça, répondit Liam qui n’avait aucune idée de ce que pouvait bien être un Philomisus.
-Et ce bébé devait être leur petit.

C’était une occasion en or pour les deux compagnons. Car selon Roc, les mammouths orphelins de quelques heures étaient vulnérable à n’importe quoi, tant grande étaient leur peine. Alors ils s’approchèrent du mammouth, désormais orphelin, et le regardèrent.

-Surveille-le pour ne pas qu’il s’en aille, je reviens, dit Roc à Liam.
-OK, mais où vas-tu?
-Tu vas voir.

Roc partit, et revint quelques minutes plus tard avec une plante. Il l’approcha du petit, qui s’empressa de l’avaler.

-C’est pour gagner sa confiance, expliqua Roc à Liam. Maintenant on peut l’approcher sans crainte.

Ils avancèrent vers l’orphelin. Le gros animal eut un mouvement de recul. Les jeunes hommes continuèrent d’avancer vers lui. Ils finirent par être assez proche pour le flatter, ce qu’ils firent. Et le mammouth répondit en donnant un coup de langue à Liam.

-Eh bien, dit ce-dernier en rigolant, je me suis fais un nouvel ami.
-Reste maintenant à lui trouver un nom, dit à son tour Roc en riant lui aussi.




Bon, pour la capture, c'est fait, mais maintenant je cherche un nom de mamouth. Je sais que je demande beaucoup d'aide, mais des mamouths, on ne vot plus beaucoup ça, maintenant, alors... Merci d'avance pour votre aide.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://loups-garou.xooit.com/index.php?theme=default
Chonde

avatar

Date d'inscription : 23/03/2011
Age : 21
Localisation : Thiercelieux, 5 grande place.

MessageSujet: Re: Mon livre:Le jeu du temps   Dim 5 Juin - 8:25

Ah oui je connais et je dis bravo comme d'habitude! Tu as du talent, sincèrement je t'envie ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.aventuressims3.blogspot.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mon livre:Le jeu du temps   

Revenir en haut Aller en bas
 
Mon livre:Le jeu du temps
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Fête du Livre
» Un Temps pour chaque chose:Le Choix Judicieux
» "Ô temps ! suspends ton vol, et vous, heures propices ! ..."{Frédérick & Milena}
» Prix du petrole a travers le temps
» Arrêter le temps...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les loups garous de Thiercelieux :: Hors Jeux :: Section Créations-
Sauter vers: